Richard Rob Roy

PhotoArt

Richard Rob Roy PhotoArt: "le peintre de la photographie"

 

 

Alliteration

 

Gulls

silhouette upon sand

sunbathing, white and gray

white whisks whorl their way

gray fluffs puff from afar

where air’s long arch unfurls

white ruffles and gray frills:

waves on waves in sympathy.

Frail world frail time

yours, mine:

soon spots shall smudge your crowns

then coated all anew

luminous white and burnished black

resplendent in their novelty

blot out your universal bond

and so for me

this, nature’s splendid travesty.

We are

alas

we will be

we have been

gulls

and in the end

merely mealy sand.

But something above shines

in lasting signs

in ancient rhyme

here, white and gray.

 

 

                         Richard Rob Roy

 

"spots…white…black"    In mating season, the crowns of certain gull species undergo radical changes in color and pattern.

 

 

 



 

....................


Paysages

 

flat patch of pink

contours of cascading impasto splotches black

and bold curls of white blotched on blue

below dry brush billows orange yellow…

 

could be

but today it’s abstract pentimenti

cloaked in daubs chrome and lead,

nature’s changed its mind

it wants to start anew:

its mist a new ground makes

formless shadowless boundless

 

you gently poke emptiness

then solemnly sit back

 

something moves:

emptiness condensing

soft stroke of minever

somber just one then two

two sudden figures form

arm fringes out to arm

light flicker

into mist shifting

tiny tufts arm in arm

beings treading air there

suspended animation

 

flush ochre flare

haze set ablaze

the mottled figures melt

in space’s crucible

they sink

they fuse

through golden glaze

 

you nestle nature's creation safely within

fondle nurture and let grow


 

                             Richard Rob Roy

 

impasto    Paint applied in thick layers.
pentimenti    Traces of painting or drawing that have been painted over.
minever or miniver    Very fine animal hair: in brushes for painting details.

 

....................

 

 


Shore

 

“But the mighty shaker of the earth was ever watchful. Down from the loftiest mount of wooded Samothrace, he sat gazing at the war, riveted to the rush of the battle.”
The Iliad, Book XIII

 


 

ranks ranks

splendrous helmets

numberless massive moving

manes streaming,

burnished breastplates

bronze shields gleaming

side by side

swords glitter

leafy heads flitting flashes,

whoop lunge

sharp clatter

 

her banners of mist flying

forward bent midst futile battle rush-and-roar

into fearless wind and stern moon

sea's seething

with huff and puff before the land,

soon

sun-soaked dying on seamless sand

 

swasher sea’s bight

outstretched headlong along the strand,

now

here hear

her hush and mutter

see

million cusps lonely lying

 

 

                                                                              Richard Rob Roy

 

.....................

(transposition)

 

Allitération

Mouettes

silhouettes sur le sable

se chauffant au soleil, blanches et
        grises,

des bouffées blanches
        tourbillonnent vers le lointain
des touffes grises tournoient au
        large
où le bras arrondi de l'air étale

ses ruches blanches et ses volants
        gris:
vague après vague en harmonie.

Monde éphémère temps éphémère

pour vous, pour moi:

bientôt des taches maculeront vos
        têtes
puis toutes repeintes

en blanc lumineux et en noir brillant

resplendissantes de nouveauté

elles feront disparaître votre
        présence au monde,
disparu aussi pour moi

ce superbe travestissement que
        revêt la nature.
Nous sommes

hélas

nous serons

nous avons été

dans un songe

et à la fin

ce sera du sable sec seulement.

Cependant ci-dessus une chose
        s'éclaire
en signes toujours présents

en vers d'un âge lointain,

blancs et gris.

 

 

                             Richard Rob Roy

 

"taches…blanc…noir"     À la saison de reproduction, la tête de certaines espèces de mouettes change radicalement de couleur et de dessin.

"gulls"   En anglais, dans certains contextes, "a gull" est "une dupe".

 

 

....................

                           (transposition)

Paysages

              

en aplat une tache de rose

contours d'éclaboussures noires
     en épaisses couches ruisselantes
de puissantes ondulations de
     blanc projetées sur du bleu
et dessous des tourbillons à la
     brosse sèche orange jaune…

 

peut-être
mais aujourd'hui ce sont des
    pentimenti abstraits
dissimulés sous des touches de
    chrome et de plomb,
la nature a changé d'idée

elle veut tout recommencer:

sa brume un nouveau fond façonne

sans forme sans ombre sans fin

 

          doucement tu tâtes le vide

          puis solennel prends du recul


un mouvement s'amorce:

le vide se condense

un léger trait de poils fins

ténébreux un seul puis deux

deux silhouettes soudain prennent
    forme
un bras avance vaguement vers un
    autre
frémissement de lumière

se dissipant dans la brume

de minuscules touffes bras dessus
    bras dessous
des êtres là-bas foulent l'air

une animation suspendue

 

bouffée ocre éclat

brume mise à feu

les silhouettes diaprées se fondent

dans le creuset de l'espace

elles sombrent

fusionnent

transpercent le glacis doré

 

tu couches la création de la
    nature bien au chaud
tu la caresses la nourris et la
    laisses s'épanouir

 

          Richard Rob Roy

 

impasto    Peinture appliqué en couches epaisses.
pentimenti    Traces de peinture ou de dessin qui ont été recouvertes de peinture.

 

....................


 

               (transposition)

Grève

“Alors le Puissant-Qui-Fait-Trembler-la-Terre regarde en bas. Du plus haut sommet de Samothrace boisée, il observe la scène, captivé par le flux et le reflux de la bataille.”
L'Iliade, Livre XIII

 

 

           

sans cesse les rangs

casques étincellants

innombrables, masse qui avance

ondoyants crins tendus au vent

rutilantes armures

boucliers de bronze qui brillent

côte à côte

épées qui scintillent

éclats d'hasts

on crie on plonge

durs craquements

 

fanions de vapeur envolés

dans la futile frénésie du combat
        en avant penchés,
contre l'impavide vent et l'inflexible
        lune
la mer bouillonne

s'essouffle devant la terre,

et bientôt

de soleil inondée se meurt sur le
        sable plat


la courbe de cette mer si fière

s'étale au loin le long de la côte

alors maintenant

ici écoute

son souffle sourd et son murmure

vois

les sillons en pointes par
        millions étalés et délaissés



                                                                           Richard Rob Roy

 

.....................